Qui je suis ???,

Blog
L'Antarctique
Concordia
Guide de l'hivernant
Galerie
les videos 
Astronomie
Pour me joindre
Liens
Remerciements
Accueil

Concordiabase
concordiastation
Concordia station
base concordia
IPEV
PNRA
antarctica


Erick Bondoux, 31 ans, j’habite (en principe) une petite commune des environs de Melun en Seine et Marne.  Avant d'arriver ici début janvier, j’étais responsable informatique interne pour AOL et surtout astronome amateur. C’est à ce titre (et aussi par ce que je sais me servir d’un ordinateur, d’un fer à souder, et que j’ai la dose de folie suffisante…) que l’on m’a proposé de venir faire un tour dans le Grand Sud pour maintenir et exploiter les installations du programme AstroConcordia. Je suis donc rattaché pour une année au laboratoire d'astrophysique Fizeau (ex LUAN) de l'Université de Nice. À l'issue de cette expérience je serais à la recherche d'un emploi qui m'emmènera j'espère dans d'autres lieux aussi sympathiques. Friand de challenge et toujours en recherche de la pratique de l’astronomie à l’extrême et de "plan-mou", l’Antarctique semblait un rêve inaccessible jusqu’à ce jour de septembre où un coup de téléphone à tout fait basculer.

Même si les conditions semblent hostiles et irréelles, le plaisir d’être ici est comme au premier jour (le mal de crâne en moins ;) ).

Erick

Copyright : Erick Bondoux 2008 

When the square watch was particularly welcomed by replica rolex women in the 1920s, men began to rolex replica abandon the round pocket watch and change the watch during this period. In order to break the tradition, while retaining the practical elements, the watch factory began to use a square case, because it is easier to install leather strap. This design won the favor of rolex replica watches the trendsetters at the time, and this innovative shape quickly became a fashion indicator of replica watches uk the era.